La réglementation en vigueur de l'AB

Index de l'article

La période de conversion

La conversion est le terme utilisé pour parler de la période de transition nécessaire et réglementaire avant le passage en bio. Elle se définit par l’obligation de respecter le cahier des charges de l’agriculture biologique sans pour autant pouvoir valoriser les produits en bio.

Sa durée dépend du type de production (annuelle, pérenne, animale…). Après cette période, la production sera certifiée bio.


Durant la conversion, les productions seront nommées :

  • C1 : 1ère année de conversion,
  • C2 : 2ème année de conversion,
  • C3 : 3ème année de conversion pour les cultures pérennes.

C2 : semis 1 an aprés la date d'anniversaire d'engagementéma exemple céréales


Réduction de la durée de conversion

Les parcelles en friches, non cultivées, en jachère, les bois, landes et prairies naturelles peuvent bénéficier sous certaines conditions d’une réduction de la période de conversions ou d’un passage direct en AB (à valider avec l’organisme certificateur).


Il faut surtout ne pas intervenir sur la parcelle avant le constat de friche.
Attention, cette réduction peut avoir un impact sur les aides à la conversion à solliciter.


La valorisation des produits en conversion

La production de la première année de conversion (C1) est valorisée comme une production classique, conventionnelle.

En deuxième année (C2 et C3 pour les pérennes), une valorisation intermédiaire entre le bio et le conventionnel est possible en production végétale uniquement.